De 2013 à 2014

S’il est encore temps de vous souhaiter une bonne année, il l’est également des bilans. Concernant ce blog, et aussi modeste soit-il, j’ai pu (principalement sur la période de janvier et septembre), vous gratifier de 35 articles.

Je considère ce blog comme une tribune ouverte, photographie de certains sujets d’intérêts et autres considérations du moment. J’ai d’ailleurs pris l’habitude de longuement et lentement développer certains d’entre eux, glanant ici et là certaines informations et autres inspirations, pratiquant l’art de la synthèse.

Quelques fois, mon instinct m’a aussi permis de laisser libre-cours à des billets plus spontanés, quand ces derniers n’étaient pour tout simplement des citations ou autres témoignages plus directs … Ainsi sur l’année écoulée voici les articles qui m’ont marqué tant dans leur conception, leur écriture, leur évolution. Deux sujets se dessinent clairement et devraient encore animer mon année 2014.

Poste de travail du futur

Depuis 2011, le Cloud occupe une partie non négligeable de mon activité professionnelle. De simple concept marketing, j’ai su le dompter pour me forger ma propre conception de l’émergence du phénomène.

Parallèlement à cela, notre usage de l’Internet mobile et les périphériques connectés modifient durablement notre rapport au numérique, portant un éclairage tout particulier sur les solutions SaaS et une IT legacy que l’on pourrait croire à la traîne. Deux mondes s’affrontent donc, et il est passionnant de s’essayer à imaginer ce que pourra rapidement devenir le poste de travail du futur.

La (difficile) quête menant vers l’intelligence collective

S’il est bien un constat que vous lirez ici et là à propos de l’Entreprise 2.0 / Social Business c’est bel et bien celui d’un atterrissage assez brutal. Eh oui … faire des plans sur la comète et parier sur des théories n’ont rien à voir avec une réelle transformation profonde d’une organisation. Certains le prouvent (l’exemple de VALVE en est un).

Vous remarquerez également que  ce qui a longtemps occupé les esprits sur 2013 était l’engagement des collaborateurs, qui était de mon point de vue plus un sujet de 2012 (sur lequel je m’étais durablement penché sur la problématique des dérèglements du travail). Concept à l’opposé des désirs de certains (principalement nos amis éditeurs), l’engagement est automatiquement associé à l’outil … plus qu’à la culture d’entreprise.

En cela je considère que l’outil n’a aucun intérêt que celui qu’on lui apporte réellement. En cela, les RSE peuvent rapidement devenir des geôles s’ils ne s’ouvrent pas au Web (cf. le poste de travail du futur), et s’il ne s’inscrire pas dans un contexte qui permet à l’intégralité des parties prenantes de l’entreprise d’y embarquer (faisant indirectement référence à Metcalfe ?).

 2014

Résumons :

  • Si 2012 m’a amené à m’intéresser, comme je l’indiquais plus haut, aux dérèglements du travail et à la productivité personnelle.
  • Si 2013 me permit de creuser le sujet du poste de travail du futur et celui de l’Entreprise 2.0 / Social Business.
  • De quoi sera fait 2014 ?

Et bien voici, au confluent de mes intérêts, une représentation de ce que cela pourrait schématiquement donner.

L’heure devrait donc être à l’intégration et au développement d’une stratégie ainsi qu’une culture d’entreprise numérique. Vaste sujet !