Le bonheur est la clé

Et oui, la clé d’une entreprise qui fonctionne est et sera de plus en plus le bonheur. Faire le bonheur des employés, le bonheur des clients, de ses partenaires. Un employé heureux travaillera mieux, un client heureux reviendra plus facilement, etc.

Notre rapport au travail change, sans doute guidé par l’intuition que l’ordre établi des choses n’a rien de naturel, que nous sommes allés trop loin … Dorénavant il y a une prime à l’équilibre entre vie professionnelle et privée. Les gens souhaitent être simplement heureux et profiter de leur vie en toute circonstance.

C’est ce qu’explique indirectement le philosophe André Comte-Sponville dans son intervention à l’USI 2012. En s’appuyant sur les réflexions de Platon (Amour = Désir = Manque) et Spinoza (Désir = Appétit, Amour = Joie). Et si finalement il fallait opérer un retour aux sources pour pouvoir appréhender totalement la curieuse science de la motivation ?

La conclusion est simple : on ne désire le travail que pour le bonheur qu’on y trouve ou qu’il permet.

Cela pose bien évidemment des questions que nos managers et dirigeants devront prendre en compte. De mon point de vue, seule une culture d’entreprise fondée sur des valeurs en adéquation avec ce constat pourra permettre à une entreprise de prospérer durablement à tous niveaux.

Bon visionnage !