Tout ce que vous connaissez sera obsolète dans 5 ans

Une des particularités du développement de logiciels est la rapidité avec laquelle la connaissance devient obsolète. Dan Appleman a cité une parabole du livre de « L’autre côté du miroir » de Lewis Carroll qui illustre cela merveilleusement :

 – Allons ! Allons ! criait la Reine. Plus vite ! Plus vite !

Elles allaient si vite qu’à la fin on aurait pu croire qu’elles glissaient dans l’air, en effleurant à peine le sol de leurs pieds ; puis, brusquement, au moment où Alice se sentait complètement épuisée, elles s’arrêtèrent, et la fillette se retrouva assise sur le sol, hors d’haleine et tout étourdie.

La Reine l’appuya contre un arbre, puis lui dit avec bonté :

– Tu peux te reposer un peu à présent.

Alice regarda autour d’elle d’un air stupéfait.

– Mais voyons, s’exclama-t-elle, je crois vraiment que nous n’avons pas bougé de sous cet arbre ! Tout est exactement comme c’était !

– Bien sûr, répliqua la Reine ; comment voudrais-tu que ce fût ?

– Ma foi, dans mon pays à moi, répondit Alice, encore un peu essoufflée, on arriverait généralement à un autre endroit si on courait très vite pendant longtemps, comme nous venons de le faire.

– On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu’on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !

Alice - Lewis Carroll

Je suis pour l’apprentissage des nouvelles technologies, mais vous plonger dans l’une entre elle est simplement courir aussi vite que vous pouvez pour rester à la même place. Pour arriver à quelque chose d’autre, vous devez vous exécuter deux fois plus vite. Cela signifie étudier des sujets qui ne seront pas obsolètes dans cinq ans : l’humain.

Traduction de « Everything You Know Will Be Obsolete in Five Years » du blog Coding Horror par Jeff Atwood