Intégrer des applications Lotus Notes dans SharePoint

Lorsque l’on parle intégration dans SharePoint on peut rapidement citer les méthodes suivantes comme étant communément « valables » (ie. via le framework .NET tout est intégrable) :

  • Consommer des WebServices voir des flux XML
  • Utiliser des WebParts (fournis par l’éditeur tiers voir la communauté)
  • Indexer une source connexe via le moteur de recherche de SharePoint
  • Possibilité d’intégrer des sources de données externes au service d’authentification via le Membership Provider
  • Utiliser le Business Connectivity Services (où son grand frère, le Business Data Catalog)

La méthode décrite ci-dessous n’utilise aucune de ses méthodes, où tout du moins pas à 100%. Toute la méthode repose sur l’utilisation d’un plugin WebSphere. Il ne s’agit pas d’une faute de frappe … néanmoins la finalité est bien celle que nous recherchons, offrir la possibilité d’intégrer des applications Lotus sous SharePoint et ce de façon transparente pour l’utilisateur.

IBM, dans sa grande sagesse, nous fournit un article détaillant la méthodologie à employer : Installing and Configuring Domino 6 for use with Microsoft IIS. La marche à suivre parait un peu « batarde » mais fonctionne parfaitement et c’est bien le principal (je ne garantie pas la compatibilité de la méthode mais sachez néanmoins que cela fonctionne sur des serveurs Domino en versions 7, 8 et 8.5).

Voici un exemple de fichier de configuration permettant d’interfacer Domino Web Access via IIS.

Concernant la partie authentification, à savoir le mapping entre l’Active Directory et Lotus Domino (nous permettant de nous connecter au serveur Lotus via notre identifiant AD, incluant également les notions de LCA Lotus), tout se passe au niveau de la configuration de l’annuaire (renseignez-vous auprès de votre administrateur Domino). Une fois cette manipulation faite assurez-vous d’avoir la possibilité d’accéder à votre serveur Domino via internet.

Pour finir il vous suffit d’utiliser le WebPart le plus basique qui soit, à savoir la visionneuse de pages et de configurer le lien vers l’application tel que vous l’aviez paramétrée dans le fichier de configuration du plugin WebSphere. Exemple pour le Domino Web Access :

Visionneuse

A savoir également, pour les non-initiés, que dwar.nsf gère la redirection des personnes connectées vers leur boîte mail personelle (/maboitemail.nsf).

A voir également :