La SNCF et la Gamification des contrôles

La Gamification, où transfert des mécanismes du jeu dans d’autres domaine,  permet d’augmenter l’acceptabilité et l’usage de ces applications en s’appuyant sur la prédisposition humaine au jeu.

La SNCF vient nous démontrer il est important de poser des limites morales à cette pratique dans un contexte et un cadre de travail.

Par une affichette épinglée sur leur tableau de service, les contrôleurs SNCF de la région Centre ont découvert lundi le nouveau « challenge », censé les amuser du 1er novembre au 31 décembre. Défi : la « lutte anti-fraude » dans le TER.

Pour espérer remporter un netbook, une console de jeux, un appareil photo numérique ou des chèques cadeaux, il faudra attraper de l’abonnement falsifié, ferrer du voyageur hors-la-loi et faire payer de l’amende.

Je vous laisse seul juge, dixit l’article, de l‘action managériale derrière cette opération …

La Gamification en interne … Game Over ?

La Gamification en interne, où le transfert de mécaniques de jeu au sein de l’Entreprise, a le vent en poupe et je n’y vois pas que du bon.

De prime abord intéressante, car touchant cette fameuse frange de la population qui joue (et ils sont nombreux …), il est néanmoins bon de ne pas en fourvoyer la mise en pratique pour en faire un outil au service de. Attention aux effets secondaires : oui à la Gamification comme moteur d’efficacité / de fun, non à la Gamification comme outil de qualité / de contrôle.

Qu’on ne s’y trompe pas, donner un badge ou une quelconque récompense virtuelle ne garantira jamais le comportement désiré de vos collaborateurs. Inspirez-vous des exemples qui sévissent ici et là si vous le souhaitez, certains acteurs du Web Social le font parfaitement (feedback, badges, compétition, rangs,  …) mais n’y voyez pas une énième façon de faire marcher vos collaborateurs au diapason ou en les confrontant les uns les autres.

La Gamification n’est et ne pourra être que le soutien d’une stratégie et d’une culture d’entreprise compatible avec de telles mécaniques. Et pour les autres me direz-vous ? la partie est peut être déjà finie …