Social Business, facteurs d’adoption et d’entrave

Qu’on se le dise, l’Entreprise Collaborative, Connectée, 2.0, Sociale, etc. est en ordre de marche, le monde est ainsi fait et ne nous attendra pas. Malgré tout, la « crise » est là pour nous le rappeler et de nombreuses organisations peinent encore à se réveiller (mais sont-elles réellement conscientes me direz-vous ?).

Le problème ? Les directions, les managers, la culture, les valeurs d’entreprise, … un refrain mis en avant par Deloitte dans son rapport de recherche « Social Business: What Are Companies Really Doing ? » de Juin 2012. Voir des échanges sur ce rapport dans la vidéo ci-dessous.

Mais revenons à nos moutons pour nous pencher sur le fond du problème, à la vue des deux résultats d’enquêtes suivants (toutes deux centrées sur l’adoption des social software).

Les résultats parlent d’eux-même.

  • Facteurs d’Adoption : Vision claire et soutien de la direction (leadership) / Culture d’entreprise adaptée
  • Facteurs d’Entrave : Manque de compréhension de la direction (pas de ROI, autres priorités)

Une conclusion ? Je vois beaucoup d’entreprises qui pavoisent à l’envie que leurs expériences sur les réseaux sociaux sont des réussites. Bien évidemment, il s’agit souvent d’une démarche qui peut amener à des résultats satisfaisants et à bouger un peu les lignes, le type d’approche important finalement assez peu. De l’autre côté nous avons toutes celles qui croient à la baguette magique et se plaignent d’une adoption quelque peu décevante.

Et puis, au détour de quelques confidences, vous vous rendez-compte qu’il s’agit souvent des même entreprises …